vendredi 4 mars 2011

LE RETOUR DU MOUSALIST

TF1 a diffusé hier le deuxième épisode de La Loi selon Bartoli, son clone de The Mentalist, House et Monk. Le deuxième? Pas tout à fait.

TF1 sait combien les téléspectateurs français adorent les limiers américains excentriques, faussement agaçants, tels que House et The Mentalist. La chaîne est bien placée pour le savoir, elle diffuse ces cartons d'audience. Dans La Loi selon Bartoli, l'acteur parisien Stéphane Freiss est Paul Lawrence Bartoli (Lawrence!) un juge d'instruction dont le comportement loufoque cache un esprit aiguisé et une empathie sincère.

Bartoli fait équipe avec une charmante jeune mère célibataire, Nadia Martinez (Alexia Barlier), sa nouvelle archiviste intérimaire - diplomée en psychologie et chanteuse dans un groupe. Il a aussi une greffière moneypenniesque (Sophie Le Tellier) et il emploie un gendarme disgrâcié comme détective privé (Lionnel Astier). Son contact dans la police, Cappa (Philippe Bas), a la garde de son jeune fils malgré le fait qu'il joue un peu trop au poker, ce grâce à une intervention du juge.

Paul Bartoli est sarcastique, ignore le concept de hiérarchie, vit dans une chambre d'hôtel, aime les bons restaurants, a un faible pour sa nouvelle intérimaire et il a un passé mystérieux. La première de la série, diffusée il y a un an, avait attiré 6,7 millions de téléspectateurs (27.4%), incitant TF1 a commander d'autres épisodes. Mais la chaîne a suscité des interrogations lorsqu'elle a choisi de diffusé le troisième épisode tourné au lieu du deuxième.

Stéphane Freiss (qui rappelle physiquement Hugh Laurie) a exprimé sa perplexité devant cette décision prise par la programmation de TF1 (1). Le principal problème avec cette inversion c'est son effet sur l'arc scénaristique à propos du passé de Bartoli. Et il était flagrant hier soir qu'il manquait au téléspectateur des éléments pour comprendre les nouveaux développements concernant la personne qui espionne le juge et lui envoyait des soldats de plomb dans le premier épisode diffusé.

Hier Bartoli a mis en examen 5 995 000 téléspectateurs (23.7%). France 3 s'est placé brillamment deuxième avec 3 954 000 téléspectateurs (15.3%) pour La Zizanie, film avec le vénéré Louis de Funès (2) - qui cartonne toujours - et Annie Girardot, décédée il y a peu. Ces chiffres seront-ils satisfaisants pour TF1 et la chaîne diffusera t-elle l'épisode 2, dont il semble qu'il penchait plus côté comédie que celui diffusé hier.

(1) http://fr.news.yahoo.com/49/20110225/ten-stphane-freiss-le-juge-bartoli-est-d-ff967a9.html
(2)
http://www.ozap.com/actu/audiences-loi-bartoli-juger-zizanie-good-wife/402044

Voir aussi:

http://thierryattard.blogspot.com/2010/03/mousalist.html

1 commentaire:

Guillaume Gete a dit…

TF1 a juste une politique déplorable avec ses séries TV. Vouloir suivre Mentalist dans l'ordre a juste été un sacerdoce. Et l'explication de TF1 ("on a préféré mettre des épisodes plus intéressants en premier") juste pathétique.