jeudi 14 décembre 2017

CRIMES PARFAITS - ÉPISODES 1 & 2 (FRANCE 3)

Le crime paie, le crime se vend bien. La fiction télévisuelle française est un immense commissariat, particulièrement sur France 3. Les gens meurent plus dans les séries de la chaîne publique que dans le comté de Midsomer. De toute manière France 3 diffuse Inspecteur Barnaby

Après Meurtres à... (en quelque sorte l'équivalent français de Tatort) ou Crime à, France 3 lance mardi prochain une nouvelle collection appelée Crimes parfaits.

En gros: The France 3 Tuesday Mystery Movie.

Dans Crimes parfaits (6 épisodes de 52 minutes pour le moment), un meurtrier connu dès le début pense qu'il a commis le crime parfait. L'enquêteur sur l'affaire, différent tous les deux épisodes, prouve au criminel qu'il a tort. Il s'agit d'une énigme policière inversée, un concept popularisé par Columbo, bien qu'apparu en littérature des années avant le célèbre lieutenant. France 3 se trouve être le diffuseur du méga carton Capitaine Marleau, la série avec Corinne Masiero en gendarme anti-conformiste, intelligente et dotée d'un grand sens de la répartie. Columbo est une des influences assumées de ce personnage sans prénom mais avec une chapka et une parka.

Coïncidence (ou pas), Crimes parfaits débute sur un territoire très familier. Dans ses deux premiers episodes, Isabelle Gélinas joue le rôle d'Agnès, une capitaine de police non conventionnelle habillée comme Janis Joplin et portant un badge "Nucléaire? Non Merci". Agnès déteste le GPS, les portables ainsi que la haute technologie en général. Elle partage sa vie entre deux hommes sympathiques (parfaitement au courant de la situation). Au cas où les téléspectateurs n'auraient pas remarqué l'évidence, Agnès a un adjoint coincé prénommé Thibaud, très à cheval sur la procédure. Joué par Arthur Mazet, lequel fait très bien le job, il pourrait être le cousin de l'adjudant Brière de Marleau.

Dans Un bon chanteur est un chanteur mort, le premier épisode, l'acteur invité Gérard Darmon interprète Frank Lopsis, un producteur de disques dont les jours glorieux sont loins derrière lui. Sa seule chance de refaire surface est Jibé (l'excellent Elliot Jenicot de la Comédie-Française), un chanteur auquel il a fait enregister un nouvel album. Sauf que Jibé veut mettre fin à leur association, alors Lopsis décide de l'assassiner et de faire passer ce crime pour un suicide. Le deuxième épisode (Aux innocents les mains pleines) a pour vedette invitée Frédéric Diefenthal dans le rôle de Nathan Joliez. L'homme assassine brutalement son associé, actuel compagnon de son ex-femme.

Globalement, les deux affaires de Capitaine Agnès débordent de clichés et de mauvais dialogues. Aux innocents les mains pleines réussit à être un petit peu mieux qu'Un bon chanteur est un chanteur mort grâce à un rebondissement (mineur) et l'interprétation de Frédéric Diefenthal. Avec aussi Franck Adrien (Philippe), Laurent Fernandez (Micha), Thomas Walch (Max), etc. Écrit par Didier Le Pêcheur, qui réalise, et Delphine Labouret. Crimes parfaits est co-produit par Éléphant Story et France Télévisions, avec la R.T.B.F. (Télévision belge), la RTS (Radio Télévision Suisse) et TV5 Monde

Produit par Guillaume Renouil, également producteur délégué avec Gaëlle Cholet. Thierry Bizot et Emmanuel Chain sont les producteurs associés. Filmé en décors naturels dans la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur avec son soutien.  Musique de Jean-Pierre Taïeb.  On espère que les quatre épisodes suivants seront plus intéressants. Dans l'un deux, Antoine Duléry joue l'enquêteur face à Samuel Labarthe, son successeur dans Les petits meurtres d'Agatha Christie.

Aucun commentaire: