jeudi 28 mai 2020

AGATHA RAISIN - SAISON 3, ĖPISODE 2: AGATHA RAISIN & THE DEADLY DANCE (ACORN TV)

La troisième saison (quatre épisodes de 90 minutes) de la série policière britannique Agatha Raisin a été mise en ligne sur le service de VOD américain Acorn TV entre l'automne 2019 et l'hiver 2020. 

Ashley Jensen (Catastrophe, Ugly Betty) joue le rôle-titre, une ex-reine des relations publiques à Londres devenue enquêtrice privée. 

L'Agence de détective Agatha Raisin est sévèrement touchée par de la mauvaise publicité après un article dans un journal local-avec en bonus des mots peu aimables de l'inspecteur-chef Denzel Wilkes (Jason Barnett). Mais Sir Charles Fraith (Jason Merrells) a convaincu une amie, l'odieuse Madame Tiggy Leggat-Brown, d'embaucher Agatha. Sa fille Cassandra a reçu des menaces à cause de ses fiançailles avec Perry Peterson.

« Although I hope you're not the amateur busybody that the police say you are.»

La fête en l'honneur de ces fiançailles finit dans la piscine pour Tiggy, Cassandra et Perry lorsqu'Agatha Raisin les sauve d'un tireur caché mais Tiggy Leggat-Brown l'accuse d'avoir ruiné l'évènement. Toni Gilmour (Jodie Tyack) recherche un chien disparu avec l'agent Bill Wong (Matt McCooey), James Lacey (Jamie Glover) est désenchanté, un tueur professionnel mange un gâteau, Charles et Roy Silver (Mathew Horne) jouent aux dominos et l'inspecteur-chef Wilkes sait danser le tango.

L'acteur et danseur australien Adam Garcia interprète George Felliet, un professeur de tango, dans le fabuleusement drôle Agatha Raisin & the Deadly Dance. Cet épisode, adapté du roman de M.C. Beaton, a été écrit par le virtuose des séries policières Chris Murray (Inspecteur Barnaby et le récent Van der Valk), scénariste régulier d'Agatha  Raisin.

Avec également Lucy Liemann (Sarah Bloxby), Patsy Kensit (Emma Comfrey), Anna Wilson-Jones (Tiggy Laggat-Brown), Abigail Carter-Simpson (Cassandra Laggat-Brown), Steve John Shepherd (Jeremy Laggatt-Brown), Angus Castle-Doughty (Perry Peterson), Elle McAlpine (Felicity Felliet), etc.

Produit par Free@Last TV et Company Pictures (une compagnie All3Media company). Coproduit par Acorn Media Enterprises (une division de RLJ Entertainment, Inc.). Barry Ryan et David A. Walton sont les producteurs exécutifs pour Free@Last TV. Michele Buck est la productrice exécutive pour Company Pictures. Catherine Mackin est la productrice exécutive pour Acorn Media Enterprises

Produit par Guy Hescott. Coproduit par Ian Strachan. Musique composée par Evan Jolly. Thème composé par Rupert Gregson-Williams. James Moss est le directeur de la photographie. Montage par James Hey. Générique conçu par Light Creative. Distribué par All3Media International, sauf pour les pays de langue anglaise (gérés par Acorn Media International. Réalisé par Roberto Bangura.

https://thierryattard.blogspot.com/2020/04/agatha-raisin-saison-3-episode-1-agatha.html (Saison 3, Ėpisode 1)

mardi 19 mai 2020

DER AMSTERDAM-KRIMI - ÉPISODES 1 & 2: TOD IN DER PRINZENGRACHT & AUFERSTANDEN VON DEN TOTEN (DAS ERSTE, 2018)

[Favori du mois] Der Amsterdam-Krimi, avec Hannes Jaenicke, a été lancé il y a deux ans par le diffuseur public allemand Das Erste. C'est une des séries de Der Donnerstags-Krimi, une collection de téléfilms policiers filmés à l'étranger (à l'instar de Der Zurich-Krimi ou Commissaire Dupin).

Der Amsterdam-Krimi (dont le titre international est Amsterdam Undercover) a débuté avec Tod in der Prinzengracht et Auferstanden von den Toten, deux épisodes tournés de décembre 2017 à janvier 2018 et diffusés en novembre 2018.

Alex Pollack (Hannes Jaenicke), enquêteur sous couverture pour le LKA de Düsseldorf, veut faire tomber le baron de la drogue Tom Fischer (Sascha Alexander Geršak). Il supervise la mission d'infiltration de Katja Wolf (Alice Dwyer), une collègue avec laquelle il a une liaison. Elle est devenue le bras droit de Fischer à Amsterdam sous le nom d'Isabel Baumann. Lorsque Katja/Isabel ne donne pas de nouvelles à Alex pendant trois mois, il se rend dans la capitale des Pays-Bas sans prévenir ni son supérieur, ni les autorités néerlandaises.

Pollack constate que la jeune femme s'est dangereusement rapprochée du truand. Une confrontation avec elle à la gare centrale d'Amsterdam se termine par l'arrestation d'Alex par le commissaire néerlandais Bram de Groot (Fedja van Huêt) et son équipe. Ils avaient mis Tom Fischer et "Isabel Baumann" sous surveillance dans le cadre d'une enquête  sur une nouvelle drogue de synthèse très dangereuse. De Groot veut l'homme derrière toute l'opération: Frederik Koning (Raymond Thiry), un investisseur puissant qui a de nombreuses relations. Le commissaire s'allie avec l'enquêteur allemand, qui doit découvrir si Katja est allée beaucoup trop loin.

La loyauté est le thème de Tod in der Prinzengracht, la première partie de deux thrillers policiers captivants. Hannes Jaenicke est au sommet de sa forme parmi d'excellents acteurs allemands et néerlandais. Dans Auferstanden von den Toten, la mort d'une étudiante et la réapparition d'un travailleur étranger fournissent à Pollack et de Groot des pistes inattendues vers Koning. Cet épisode fait un fabuleux usage des extérieurs, tels que la fascinante Koepelgevangenis à Breda (une ancienne prison).

Écrit par Peter Kohler. D'après un format de Rebecca Mahnkopf et Klaus Pieber. Réalisé par Michael Kreindl (Todes in der Prinzengracht) et  Peter Ladkani (Auferstanden von den Toten). Avec aussi Sven Gerhardt (Thomas Breuer), Gijs Naber (Rijkaard), Birgit Welink (Renée), Peter Post (Rutger), Tanja Jess (Susanne Verbeek), Edon Rizvanolli (Driss), Omar El-Saeidi (Molo), Sigrid ten Napel (Hanna Meijer), etc. Produit par Ziegler Film Köln pour ARD Degeto et Das Erste.

Marc O. Dreher est le producteur exécutif. Produit par Barbara Thielen. Florian Nilson et Sandra Moll sont les directeurs de production pour ARD Degeto. Services de production par Ministry of film (Huub Meijer). Musique par Andreas Helmle. Alfred Schaaf est le directeur artistique. Anton Klima (Todes in der Prinzengracht) et Namche Okon (Auferstanden von den Toten) sont les directeurs de la photographie. Montage par Nina Meister et Nathalie Pürzer. En juin, Das Erste diffusera deux nouveaux épisodes de Der Amsterdam-Krimi (tournés durant l'été 2019): Tod im Hafenbecken et Das verschwundene Kind.

Le même mois, la chaîne lancera Van der Valk en Allemagne sous le titre de Kommissar Van der Valk. La série policière d'ITV est coproduite par ARD Degeto et tournée elle aussi à Amsterdam. Der Amsterdam-Krimi est distribué par Beta Film.

https://www.daserste.de/unterhaltung/film/der-amsterdam-krimi/index.html
https://www.zieglerfilmkoeln.de/

Voir aussi:


jeudi 30 avril 2020

VAN DER VALK - SAISON 1, ÉPISODE 1: LOVE IN AMSTERDAM (ITV)

[Favori du mois] Un grand détective de la télé britannique est de retour. Et il est néerlandais.

Créé par le romancier anglais Nicolas Freeling (1927-2003), Simon "Piet" Van der Valk est un commissaire cynique et intuitif de la police d'Amsterdam. Marié à une française prénommée Arlette, le Commissaris est apparu dans 11 livres de 1962 à 1989. Freeling, qui vécut presque toute sa vie en Europe continentale, était un admirateur de l'écrivain belge Georges Simenon. Appelé le "Maigret hollandais", Piet Van der Valk a été interprété pour la première fois à l'écran par l'acteur allemand Wolfgang Kieling dans le film britannique Amsterdam Affair (1968). Frank Finlay a joué le rôle dans trois téléfilms germano-français entre 1972 et 1975 (1). Bryan Marshall l'a campé dans Because of the Cats/Niet voor de poezen, un film coproduit par les Pays-Bas et la Belgique sorti en 1973.

La version la plus connue est la série anglaise Van der Valk (2) (1972-1973, 1977, 1991-1992) avec Barry Foster, diffusée sur Thames Television. Eye Level, son thème générique, est tout aussi célèbre. Composé par Jack Trombey (3) et interprété par le Simon Park Orchestra, il a été numéro un des hits parade au Royaume-Uni en 1973. Dans les années 1990, des romans ont été adaptés pour BBC Radio 4. Et maintenant le personnage revient dans Van der Valk, une série en 3 épisodes de 90 minutes produite par Company Pictures (Agatha Raisin) pour ITV. Tournée entièrement à Amsterdam l'an dernier, elle a pour vedette Marc Warren (Beecham House, Les Arnaqueurs VIP) dans le rôle de Piet Van der Valk. La compagnie néerlandaise NL Film (Penoza), ARD Degeto (Allemagne), Masterpiece (États-Unis) et All3Media International coproduisent. Le scénariste Chris Murray (Agatha Raisin, Inspecteur Barnaby), producteur exécutif avec Michele Buck, est en charge du retour du détective en ce 21ème siècle pour un public international.

"La série originale était sans concession, avec des histoires de sexe et de drogue, et reflétait l'Amsterdam de son temps. Nous voulions développer des histoires à propos de l'Amsterdam contemporain," a expliqué Chris Murray à Alain Carrazé, journaliste et spécialiste des séries TV, au MIPCOM 2019. "La ville a toujours été cet étonnant melting-pot, avec une tolérance pour différentes religions.  Nous voulions refléter ça à travers un personnage qui est tolérant et ne porte pas de jugement. Il s'intéresse à l'art et il travaille dans la rue. Nous voulons certainement honorer la "marque" Van der Valk mais nous voulons la faire aller de l'avant. Les romans étaient assez existentiels et leurs histoires ne fonctionneraient pas auprès du public d'aujourd'hui. Donc c'était plus approprié de repartir de zéro."

Un des changements notables est l'absence d'Arlette Van der Valk. Piet Van der Valk vit sur une péniche à voile et tient ses briefings dans un lieu inhabituel. Il dirige une équipe composée de l'inspectrice Lucienne Hassell (jouée par Maimie McCoy), son adjointe et amie proche, et du très décontracté sergent Brad de Vries (Luke Allen-Gale). Ils sont rejoints par Job Cloovers (Elliot Barnes-Worrell), un jeune officier de police désireux d'impressionner et qui aime les statistiques. Leur patronne est la commissaire en chef Julia Dahlman (Emma Fielding). Hendrik Davie (Darrell D'Silva) est un médecin légiste qui parle fort et boit beaucoup. Dans Love in Amsterdam (4), le premier épisode, la politique et l'art sont liés lorsque deux hommes qui ne se connaissaient pas sont retrouvés morts et qu'un jeune activiste de gauche disparaît.

La nouvelle approche de Chris Murray, qui a écrit les trois épisodes, fonctionne brillamment. Elle n'exclut pas un peu d'humour. Marc Warren est formidable dans le rôle du détective à l'humeur maussade. L'excellente Maimie McCoy et lui réussissent à rendre intéressante la relation entre Van der Valk et Lucienne. Le reste de la distribution régulière est très bien. Avec Frances Grey (Claudia Oosterhuis), Daniel Lapaine (Paul Oosterhuis), Stephanie Léonidas (Eva Meisner), Vineeta Rishi (Therese Remecker), Frieda Barnhard (Agatha Vos), Kees Boot (Bartel Peters), Reinout Bussemeker (Ed de Klerk), Mike Libanon (Cliff Palache), Peter Van Heerigen (Frank), etc. Le réalisateur Colin Teague et Tibor Dingelstad, le directeur de la photographie, savent tirer avantage des extérieurs, particulièrement les canaux et le Rijksmuseum.

Le talentueux compositeur néerlandais Matthijs Kieboom (Master Spy) a fait un travail parfait sur la musique. Son superbe thème principal, titré Dutch Detective, fait écho à Eye Level. Produit par Keith Thompson. David Swetman et Louise Pedersen sont les producteurs exécutifs pour All3Media International. Ronald Versteeg, Kaja Wolffers et Sabine Brian coproduisent pour NL Film.  Alexander Blaauw est le producteur délégué. Ian Strachan est le chef de production. Montage par Sándor Soetema. Jaap Hoek est le directeur artistique. Décors conçus par Alfred Schaaf. Le très beau générique a été conçu par Planet X Title Design. Production soutenue par le NL Film Incentive. Van der Valk sera diffusé en Allemagne le mois prochain sur Das Erste sous le titre Kommissar Van der Valk.

(1) Van der Valk und das Mädchen, Van der Valk und die Reichen et Le bouc émissaire, diffusés en France en tant qu'épisodes de Pas de frontières pour l'inspecteur.
(2) Diffusée en France sur TF1 en 1975 sous le même titre.
(3) Un pseudonyme du compositeur néerlandais Jan Stoeckart (1927-2017).
(4) Love in Amsterdam est aussi le titre du premier roman de Van der Valk (en français L'amour à Amsterdam).

Remerciements spéciaux à Alain Carrazé (8 Art Global).

https://www.radiotimes.com/news/tv/2020-04-24/van-der-valk-itv-locations-amsterdam/
https://www.matthijskieboom.com/
https://www.telegraph.co.uk/news/obituaries/1436726/Nicolas-Freeling.html

Voir également:

https://www.rijksmuseum.nl/en
https://www.programme-tv.net/tag/previously/ (Previously, le podcast d'Alain Carrazé sur les séries)