mardi 21 janvier 2020

INSPECTEUR BARNABY (MIDSOMER MURDERS) - SAISON 21, ÉPISODE 1: THE POINT OF BALANCE

La 21ème saison d'Inspecteur Barnaby (Midsomer Murders) est disponible depuis le mois dernier aux États-Unis sur les services de streaming Britbox et Acorn TV. Au Royaume-Uni, ITV va diffuser le premier épisode ce soir. 

« Didn't think glitz and glamour were your thing, sir.
- They're not. »

L'inspecteur-chef John Barnaby (Neil Dudgeon) et le sergent Jamie Winter (Nick Hendrix) enquêtent dans le monde de la danse de salon lorsqu'une danseuse est retrouvée assassinée chez elle. Elle était au gala d'ouverture du Paramount Dance Extravaganza, un concours de danse, mais n'était pas en compétition. La victime était aussi une journaliste indépendante qui travaillait principalement sur les affaires locales.

Assister aux rivalités des danseurs et aux luttes de pouvoir au sein du Wilder Biorobotics Institute, un institut de recherche sponsor de l'évènement, est moins compliqué pour John que de parler à son propre père. Nick Hicks-Beach, qui a écrit l'excellent The Lions of Causton pour la saison précédent, revient sur Midsomer Murders avec l'encore meilleur The Point of Balance (réalisé par Audrey Cooke).

Barnaby prend une leçon de danse et quelqu'un fait une mauvaise rencontre avec un robot. Annette Badland est de retour dans le rôle de Fleur Perkins, la légiste. Fiona Dolman joue Sarah Barnaby. L'épisode comporte de très bon dialogues, de l'humour, de l'émotion et de splendides interprétations par Nigel Havers (Andrew Wilder), Christopher Timothy (All Creatures Great and Small) dans le rôle de Ned, le père de Barnaby, et Cassidy Little (Duncan Corrigan). Jaye Griffiths (Casualty, Bugs) interprète Lily Wilder.

À l'instar de Cassidy Little, les acteurs invités Natalie Gumede (Rachel Stevenson), Danny Mac (Anton Walsh) et Faye Tozer (Rosa Corrigan) sont d'anciens participants à Strictly Come Dancing, l'émission de danse de la BBC. Avec également Carolina Main (Heather Wilder), Tom Chambers (Father Brown) dans le rôle de Ray Wilder, Jack Hawkins (Jake Hannity), Kazia Pelka (Tanya Brzezinski), Luke Pierre (Warren Cunningham) et Isabel Shaw (Betty Barnaby).

Le compositeur Evan Jolly (Agatha Raisin) succède au grand Jim Parker, qui a pris sa retraite après la saison 20. Produit par Bentley Productions (une compagnie All3Media company) pour ITV. Distribué par All3Media International. Produit par Guy Hescott. Coproduit par Ian Strachan. Michele Buck est la productrice exécutive. Montage par Adam Masters. Photographie par Al Beech. D'après les livres de Caroline Graham.

http://midsomermurders.org/midsomer.htm 
http://evanjollymusic.com/ 
https://www.theglobeandmail.com/arts/theatre-and-performance/article-soldier-on-play-reveals-how-the-creative-process-helps-veterans-deal/ 

mardi 14 janvier 2020

CÉSAR WAGNER (FRANCE 2)

Adrian Monk (Monk) et Jasper Teerlinck (Professor T.) ont un nouveau cousin: César Wagner, un détective qui craint la maladie mais n'a pas peur d'un mauvais téléfilm.

En gros: Tout est dans le titre (1).

Le corps en décomposition d'un médecin tout juste revenu du Congo a été découvert à l'intérieur de son domicile surchauffé. Récemment nommé à Strasbourg, le capitaine de police César Wagner pense d'abord qu'il s'agit d'un cas de virus Ebola. Sans examiner la maison, il retourne à sa voiture d'où il devine ce qui a vraiment tué l'homme. Le docteur Élise Beaumont, médecin légiste,  confirme plus tard à Wagner qu'il avait raison.

Babacar Sy, jeune étoile montante du football décède alors qu'il joue un match important. Le professeur Stern, la patronne de Beaumont, conclut qu'une hypertrophie du ventricule gauche a provoqué un arrêt cardiaque et que sa mort est donc naturelle. Élise conteste ouvertement son avis et César remarque quelque chose d'étrange. France Télévisions, le plus grand commissariat de la télé française, salue l'arrivée d'un nouveau détective excentrique/troublé avec César Wagner.

Gil Alma, bien connu pour la shortcom Nos chers voisins (2012-2017), joue le rôle-titre de ce téléfilm de 90 minutes  produit pour France 2. Olivia Côte (Scènes de ménages, Vous les femmes) interprète le docteur Élise Beaumont. César Wagner est aussi mauvais que son titre le laisse présumer ("Caligula Beethoven" ou "Claude Mozart" étaient probablement indisponibles). Le lamentable pré-générique est essentiellement une lourde démo pour une possible série et le reste n'est guère mieux.

Le policier nosophobique et hypochondriaque fait équipe avec l'audacieuse légiste pour démarrer une enquête officieuse sur la mort de Babacar Sy, contre sa chef et ses collègues mais aussi contre la mairie. La maire de Strasbourg n'est autre que... la mère de César Wagner. César voulait devenir footballeur quand il était plus jeune, ce qui le dispense de lire les enquêtes de Scott Manson par le regretté Philip Kerr.

Le suprêmement charismatique Samuel Labarthe (Les petits meurtres d'Agatha Christie) joue le rôle de Christian Haas, le président du club de football et ami proche de la maire. Fanny Cottençon joue Marie-Ange Wagner. Écrit par Éric Vérat et Sébastien Paris. Réalisé par Antoine Garceau. Produit par Incognita. Coproduit par France Télévisions, Be Films et RTBF (Télévision belge), avec la participation de RTS (Radio Télévision Suisse).

Produit par Édouard de Vésinne (Taken). Frédéric Bruneel (Taxi Brooklin) est le producteur exécutif. David Amselem et Alexia de Beauvoir sont les producteurs associés. Ludovic Eyrolle est le directeur de production. Musique composée par Maïdi Roth et Franck Pilant (Crimes parfaits). Photographie par Philippe Guilbert. Montage par Vincent Zuffranieri. Tourné avec le soutien de Strasbourg Eurométropole et La Région Grand-Est.

Avec aussi Coralie Russier (Léa Saskevitch), Soufiane Guerrab (Farid Belladj), Joséphine de Meaux (Frédérique Koehler), Étienne Diallo (Grégoire Rollot), Marilyne Canto (Professeur Joséphine Stern), Éric Savin (Luc Thomassot), Pierre Raby (Christophe Mondénian), Antonia de Rendinger (Philomène Fischer), etc. César Wagner sera diffusé sur France 2 ce vendredi.

(1) Oui, on sait qu'on l'a déjà utlisé le mois dernier.

https://www.francetvpro.fr/france-2/communiques-de-presse/cesar-wagner-33792793
https://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2019/07/16/un-film-de-fiction-en-tournage-a-strasbourg