lundi 13 août 2018

MISSION: IMPOSSIBLE - FALLOUT (2018)

Tom Cruise est de retour dans le rôle d'Ethan Hunt, le super-espion de l'IMF, avec Mission: Impossible - Fallout.  Le nouveau Mission: Impossible est dirigé par Christopher McQuarrie, fréquent collaborateur de Cruise et réalisateur du film précédent (Mission: Impossible - Rogue Nation, 2015), revient pour cette suite directe.

En gros: Simply the Best.

Ethan Hunt, de l'Impossible Mission Force, est hanté par le souvenir de l'anarchiste Solomon Lane (Sean Harris), un ancien adversaire. Les membres survivants du Syndicat, l'organisation terroriste de Lane, ont formé un groupe appelé Les Apôtres. Trois sphères de plutonium font parties de leurs plans, qui impliquent un personnage mystérieux appelé John Lark. Ethan se rend à Berlin avec Luther Stickell (Ving Rhames) et Benjamin "Benji" Dunn (Simon Pegg) pour intercepter les sphères. La mission tourne mal, ce qui les oblige à soutirer des informations à un expert qui a travaillé avec les Apôtres à l'assemblage de trois bombes nucléaires portables.

Contre la volonté d'Alan Hunley (Alec Baldwin), le ministre en charge de l'IMF, la directrice de la CIA Erica Sloane (Angela Bassett) désigne August Walker (Henry Cavill) de la Special Activities Division afin de garder un oeil sur l'équipe. Ethan et l'agent Walker effectuent un saut en parachute à haute altitude pour atteindre le Grand Palais à Paris, où John Lark doit acheter  le plutonium durant une réception donnée par la trafiquante d'armes Alanna Mitsopolis, alias "La Veuve Blanche" (Vanessa Kirby). L'agent du MI6 et ex-membre du Syndicat Ilsa Faust (Rebecca Ferguson) refait surface mais Hunt ne peut lui faire confiance, et à la CIA non plus, tandis qu'il est confronté de nouveau à Solomon Lane. Et la vie de Julia (Michelle Monaghan), son épouse dont il est séparé, est menacée. Des rues de la capitale française aux montagnes du Cachemire, en passant par Londres, l'IMF se lance dans une course contre la montre pour empêcher une catastrophe à l'échelle mondiale.

Lancée en 1996, la franchise d'action et d'espionnage Mission: Impossible est basée sur la série du même nom (1966-1973) créée par Bruce Geller. Son succès réside principalement dans la volonté de l'acteur/producteur de faire les cascades les plus spectaculaires lui-même (il est toujours en grande forme à 56 ans). Malgré des controverses passées, Cruise sait à coup sûr comment satisfaire les attentes de son public et même les dépasser. La formule du Mission: Impossible grand écran est bien établie: Ethan Hunt court (souvent littéralement) pour trouver une chose qui lui permettra de sauver le monde. Sa mission, de toute manière présumée impossible, ne se passe pas comme prévue et son statut est remis en cause. Heureusement, Hunt peut compter sur ses différents équipiers. Spécialement l'anxieux Benji, qui fournit en grande partie l'humour, et le grincheux Luther.

Écrit par son réalisateur Christopher McQuarrie, Mission: Impossible - Fallout comporte assez de rebondissements pour qu'Ethan Hunt reste occupé entre les obligatoires et hallucinantes scènes dans le ciel, sur une moto, sur les toits, etc. Bien que le scénario ne prétende pas être un roman de John le Carré, les enjeux personnels sont plus élevés pour notre précurseur de Jack Bauer. Ponctué d'une discrète dose de dérision, Fallout rappelle l'âge d'or des James Bond avant Daniel Craig et n'oublie pas les clins d'oeil à la série ainsi qu'à ses prédécesseurs cinématographiques. Après Dubai et Vienne, c'est au tour de Paris d'être le point de mire d'un Mission: Impossible, un choix d'une résonance particulière à cause des attaques terroristes qui ont frappé la ville en 2015. Bien sûr, Paris était le terrain de jeu du grand Jean-Paul Belmondo, qui faisait lui aussi ses propres cascades.

L'acteur anglais Sean Harris est plus qu'impressionnant en pire cauchemar de Hunt. Rebecca Ferguson est formidable dans le rôle d'Ilsa, l'espionne badass. Les personnages féminins n'étaient pas le fort de Mission: Impossible avant son arrivée. Le sympathique ministre Hunley interprété par Alec Baldwin fait un (tout) petit peu de travail de terrain. Henry Cavill, qui joue le peu digne de confiance chien de garde de la CIA August Walker, est une addition parfaite à la franchise. Tout comme Vanessa Kirby et Angela Bassett. Le compositeur écossais Lorne Balfe, qui succède à Joe Kraemer et Michael Giacchino, a fait de l'excellent travail sur la bande originale. Aaron Becker a conçu les superbes générique de début et séquence du "Curtain Call". Distribué par Paramount Pictures. Photographie par Rob Hardy. Montage par Eddie Hamilton.

Sorti en France le 1er août.

https://www.slashfilm.com/christopher-mcquarrie-interview-2/

Voir aussi:

https://thierryattard.blogspot.com/2015/08/mission-impossible-rogue-nation-2015.html