dimanche 28 janvier 2018

CRIMES PARFAITS - ÉPISODES 3 & 4 (FRANCE 3)

[Pas de spoilers] Le crime paie, le crime se vend bien. La fiction télévisuelle française est un immense commissariat, particulièrement sur France 3. Après Meurtres à... (en quelque sorte l'équivalent français de Tatort) ou Crime à, la chaîne publique a lancé avec succès une nouvelle collection appelée Crimes parfaits en décembre dernier.

Dans cette "semi-anthologie" en 6 épisodes de 52 minutes, un meurtrier ou une meurtrière connu(e) dès le début pense qu'il/elle a commis le crime parfait mais le détective, différent tous les deux épisodes, lui prouve qu'il/elle a tort. Il s'agit d'une énigme policière inversée, un concept popularisé par Columbo, bien qu'apparu en littérature des années avant le célèbre lieutenant

France 3 se trouve être le diffuseur du méga carton Capitaine Marleau, la série avec Corinne Masiero en gendarme anti-conformiste, intelligente et dotée d'un grand sens de la répartie. Columbo est une des influences assumées de ce personnage sans prénom mais avec une chapka et une parka. Coïncidence (ou pas), les épisodes 1 et 2 de Crimes parfaits avaient pour personnage principal une capitaine de police "marleauesque" interprétée par Isabelle Gelinas. 5 173 000 téléspectateurs (20%) (1) ont regardé  les deux affaires truffées de clichés et de mauvais dialogues, même si le second épisode était un petit mieux que le premier.

Antoine Duléry, qui a joué le commissaire Jean Larosière dans Les petits meurtres d'Agatha Christie de 2009 à 2012, interprète le commandant Renaud Delaunay dans la paire d'épisodes diffusée mardi prochain sur France 3. Le sympathique Delaunay est claustrophobe et son troisième mariage est sur le point de se terminer. Il pilote une vieille moto Triumph et vient d'arrêter de fumer. Laura Mizon, une jeune lieutenant intelligente (et irrévérencieuse) interprétée par Élisa Ruschke, assiste le commandant. Dans Aux abois, écrit par Isabelle Polin & Frédéric J. Lozet, l'infirmière Adèle Lacombes (Helena Noguerra) tue son beau-père avec le propre fusil de celui-ci durant une partie de chasse et maquille le meurtre en suicide.

Cet épisode est plutôt agréable malgré une poignée de répliques assez pauvres, grâce aux interprétations d'Antoine Duléry et Helena Noguerra. Le meilleur des deux Delaunay est de toute manière le remarquable Mise en scène (écrit par Stéphane Pannetier & Julien Vanlerenberghe). Samuel Labarthe, le successeur de Duléry dans Les petits meurtres d'Agatha Christie, est en vedette invitée dans le rôle de Philippe Sevran. Sevran, juge d'instruction ami de longue date du commandant Delaunay, noie son épouse Louise dans son bain. Ce meurtre n'est qu'un des éléments d'un plan diabolique qui met à l'épreuve la loyauté des collègues du commandant.

Mise en scène est une confrontation étonnamment brillante entre les excellents Antoine Duléry et Samuel Labarthe. Loin du populaire commissaire Laurence des Petits meurtres, Labarthe égale les plus mémorables meurtriers de Columbo. Le sociopathe juge Sevran est la quintessence du c*nnard puissant et riche, le meilleur vilain de Crimes parfaits à ce jour. Réalisés par Christophe Douchand, Aux abois et Mise en scène sont produits par Ango Productions (Lagardère Studios) et France Télévisions, avec Be-Films et R.T.B.F. (Télévision belge). Avec la participation de RTS (Radio Télévision Suisse) et TV5 Monde. Ivan Sadik est le producteur délégué. Frank Lebreton est le producteur exécutif.

Avec aussi Pierre Laplace (Serge Barraud) et Gérard Loussine dans le rôle du légiste Michel Bergeron. Tourné en Bretagne  (Vannes et sa région). Musique composée et dirigée par Vincent Stora. Theme de Crimes parfaits composé par Jean-Pierre Taïeb. La chanson de fin des deux épisodes, réminiscente de l'atmosphère de la bande originale de la série Schimanski, s'appelle One last time. Elle est interprétée par Manu Lanvin, qui l'a composé avec Vincent Stora. Le duo Renaud Delaunay/Laura Mizon mérite sa propre série. Philippe Caroit  joue le détective dans les deux prochains épisodes, tournés principalement à Marseille.

(1) www.ozap.com/actu/audiences-star-wars-2-talonne-par-le-lancement-de-crimes-parfaits-le-meilleur-patissier-faiblard/546087

[MAJ - 31 Janvier] 

4 543 000 téléspectateurs (18,3%) ont regardé les deux enquêtes du commandant Delaunay sur France 3, qui a diffusé Mise en scène avant Aux abois.

Critiques des épisodes 1 et 2 ici: http://thierryattard.blogspot.fr/2017/12/crimes-parfaits-episodes-1-2-france-3_14.html

Aucun commentaire: