mardi 30 janvier 2018

MEURTRES AU PARADIS - SAISON 7, ÉPISODE 4 (BBC ONE)

[Pas de spoilers] Une femme aveugle meurt empoisonnée alors qu'elle participait à la cérémonie d'un guérisseur revenu sur l'île de Sainte Marie après des années aux États-Unis.

L'inspecteur Jack Mooney (Ardal O'Hanlon), le sergent Florence Cassell (Joséphine Jobert) et l'équipe souhaitent la bienvenue à un nouveau membre à l'essai: Pico, un chien policier.

En gros: Au moins le chien n'est pas décédé.

Un autre épisode fastidieux après le cas de mort par ennui de la semaine dernière. Ce qui est très regrettable parce que le début de cette septième saison était bon et que le second episode était brillant. La saison 6 était presque entièrement consacrée à la transition entre l'inspecteur Humphrey Goodman (Kris Marshall) et l'inspecteur Mooney. Cette nouvelle saison a l'air d'être un catalogue d'artifices scénaristiques: la romance, le chien et la prochaine fois, l'enfant. Dans Death in Paradise une romance signifie soit le départ d'un personnage, soit... rien du tout. Demandez donc à Rosey, l'épouse de J.P. Hooper (Tobi Bakare).

La "tactique" de  Dwayne (Danny John-Jules) avec Darlene (Ginny Holder) ne marche pas comme il l'avait envisagé. Catherine Bordey (Élizabeth Bourgine) disparaît de nouveau mais le commandant Patterson (Don Warrington) est là pour présenter le chien. Les intrigues deviennent répétitives et l'usure commence à se voir. Avec aussi Richie Campbell (Dashel Jordan), Jenny Jules (Darlene Curtis), Pascal Major (Vigile), Clare Perkins (Fabienne Jordan) et Steve Toussaint (Steadman King). Écrit par Tom Higgins et réalisé par Stewart Svaasand. Produit par Red Planet Pictures pour la BBC. Créé par Robert Thorogood.

dimanche 28 janvier 2018

CRIMES PARFAITS - ÉPISODES 3 & 4 (FRANCE 3)

[Pas de spoilers] Le crime paie, le crime se vend bien. La fiction télévisuelle française est un immense commissariat, particulièrement sur France 3. Après Meurtres à... (en quelque sorte l'équivalent français de Tatort) ou Crime à, la chaîne publique a lancé avec succès une nouvelle collection appelée Crimes parfaits en décembre dernier.

Dans cette "semi-anthologie" en 6 épisodes de 52 minutes, un meurtrier ou une meurtrière connu(e) dès le début pense qu'il/elle a commis le crime parfait mais le détective, différent tous les deux épisodes, lui prouve qu'il/elle a tort. Il s'agit d'une énigme policière inversée, un concept popularisé par Columbo, bien qu'apparu en littérature des années avant le célèbre lieutenant

France 3 se trouve être le diffuseur du méga carton Capitaine Marleau, la série avec Corinne Masiero en gendarme anti-conformiste, intelligente et dotée d'un grand sens de la répartie. Columbo est une des influences assumées de ce personnage sans prénom mais avec une chapka et une parka. Coïncidence (ou pas), les épisodes 1 et 2 de Crimes parfaits avaient pour personnage principal une capitaine de police "marleauesque" interprétée par Isabelle Gelinas. 5 173 000 téléspectateurs (20%) (1) ont regardé  les deux affaires truffées de clichés et de mauvais dialogues, même si le second épisode était un petit mieux que le premier.

Antoine Duléry, qui a joué le commissaire Jean Larosière dans Les petits meurtres d'Agatha Christie de 2009 à 2012, interprète le commandant Renaud Delaunay dans la paire d'épisodes diffusée mardi prochain sur France 3. Le sympathique Delaunay est claustrophobe et son troisième mariage est sur le point de se terminer. Il pilote une vieille moto Triumph et vient d'arrêter de fumer. Laura Mizon, une jeune lieutenant intelligente (et irrévérencieuse) interprétée par Élisa Ruschke, assiste le commandant. Dans Aux abois, écrit par Isabelle Polin & Frédéric J. Lozet, l'infirmière Adèle Lacombes (Helena Noguerra) tue son beau-père avec le propre fusil de celui-ci durant une partie de chasse et maquille le meurtre en suicide.

Cet épisode est plutôt agréable malgré une poignée de répliques assez pauvres, grâce aux interprétations d'Antoine Duléry et Helena Noguerra. Le meilleur des deux Delaunay est de toute manière le remarquable Mise en scène (écrit par Stéphane Pannetier & Julien Vanlerenberghe). Samuel Labarthe, le successeur de Duléry dans Les petits meurtres d'Agatha Christie, est en vedette invitée dans le rôle de Philippe Sevran. Sevran, juge d'instruction ami de longue date du commandant Delaunay, noie son épouse Louise dans son bain. Ce meurtre n'est qu'un des éléments d'un plan diabolique qui met à l'épreuve la loyauté des collègues du commandant.

Mise en scène est une confrontation étonnamment brillante entre les excellents Antoine Duléry et Samuel Labarthe. Loin du populaire commissaire Laurence des Petits meurtres, Labarthe égale les plus mémorables meurtriers de Columbo. Le sociopathe juge Sevran est la quintessence du c*nnard puissant et riche, le meilleur vilain de Crimes parfaits à ce jour. Réalisés par Christophe Douchand, Aux abois et Mise en scène sont produits par Ango Productions (Lagardère Studios) et France Télévisions, avec Be-Films et R.T.B.F. (Télévision belge). Avec la participation de RTS (Radio Télévision Suisse) et TV5 Monde. Ivan Sadik est le producteur délégué. Frank Lebreton est le producteur exécutif.

Avec aussi Pierre Laplace (Serge Barraud) et Gérard Loussine dans le rôle du légiste Michel Bergeron. Tourné en Bretagne  (Vannes et sa région). Musique composée et dirigée par Vincent Stora. Theme de Crimes parfaits composé par Jean-Pierre Taïeb. La chanson de fin des deux épisodes, réminiscente de l'atmosphère de la bande originale de la série Schimanski, s'appelle One last time. Elle est interprétée par Manu Lanvin, qui l'a composé avec Vincent Stora. Le duo Renaud Delaunay/Laura Mizon mérite sa propre série. Philippe Caroit  joue le détective dans les deux prochains épisodes, tournés principalement à Marseille.

(1) www.ozap.com/actu/audiences-star-wars-2-talonne-par-le-lancement-de-crimes-parfaits-le-meilleur-patissier-faiblard/546087

[MAJ - 31 Janvier] 

4 543 000 téléspectateurs (18,3%) ont regardé les deux enquêtes du commandant Delaunay sur France 3, qui a diffusé Mise en scène avant Aux abois.

Critiques des épisodes 1 et 2 ici: http://thierryattard.blogspot.fr/2017/12/crimes-parfaits-episodes-1-2-france-3_14.html

jeudi 25 janvier 2018

MEURTRES AU PARADIS - SAISON 7, ÉPISODE 3 (BBC ONE)

["Mini-critique" sans spoilers] Frank O'Toole, un auteur de romans d'espionnage qui réside sur l'île de Sainte Marie depuis 20 ans, est retrouvé poignardé en plein coeur au milieu de l'océan.

En gros: Celui entre l'épisode 2 et l'épisode 4.

Après le bon démarrage de la saison 7 et le brillant deuxième épisode, voici un cas de mort par ennui pour l'inspecteur Jack Mooney (Ardal O'Hanlon) et son équipe. Le sergent Florence Cassell (Joséphine Jobert) montre sa perplexité à l'égard de cette institution britannique appelée Desert Island Discs. L'officier Dwayne Myers (Danny John-Jules) confie à l'officier J.P. Hooper (Tobi Bakare) qu'il ne veut pas être seul pour le festival d'Erzulie (1), qui célèbre la déesse vaudoue de l'amour. Catherine Bordey (Élizabeth Bourgine), absente de l'épisode précédent, se montre mais pas le commandant Selwyn Patterson (Don Warrington).

Il y a une règle non-écrite qui dit que tous les acteurs britanniques doivent  apparaître dans Death in Paradise, c'est pouquoi deux légendes figurent parmi la distribution invitée:  Simon Callow, qui joue Larry South, et James Faulkner (Frank O'Toole). De toute façon, la seule chose à retenir de ce troisième épisode est que Dwayne s'intéresse beaucoup à une dénommée Darlene Curtis (Ginny Holder). Avec aussi Sian Gibson (Gilly White), Steve Oram (Dean Shanks) and Imogen Stubbs (Valerie O'Toole). Avec la voix de Sue Lawley (Elle-même). Produit par Red Planet Pictures for the BBC. Écrit par Justin Young. Réalisé par Jonathan Gershfield. Créé par Robert Thorogood.

(1) Voir également l'épisode 2 de la saison 1.

lundi 22 janvier 2018

AL DORSEY, DÉTECTIVE PRIVÉ - ÉPISODES 4 À 6 (FRANCE Ô)

Al Dorsey est un détective privé de Tahiti qui déteste l'aventure et a choisi ce travail juste parce que ça avait l'air "classe" quand il regardait les films des années 50.

Ce jeune homme maladroit et angoissé pense pense qu'il n'arrive jamais rien de grave sur l'île. Jusqu'à ce qu'une affaire de fausse monnaie ne mette sa fiancée dans une terrible situation.

En gros: L'Excellent Voyage de Ted.

Al Dorsey, détective privé est une série policière de Polynésie française en 6 épisodes de 52 minute commandée par le réseau Outre-Mer 1ère. Elle est adaptée des deux premiers romans de la série Al Dorsey, le détective de Tahiti, oeuvre du parolier et écrivain Patrice Guirao: Crois-le! (2009) et Lyao-Ly (2011) (1).  Alban Casterman interprète Al Dorsey, le privé dont le véritable nom est Édouard Tudieu de la Valière. Le détective et son meilleur ami le commissaire Sandona "Sando" Philibert (Guillaume Ducreux), maintenant bouddhiste, se rendent à l'hôpital. Lyao-Li (Chloé Folliot de Fierville), la fiancée d'Al, a été entièrement brûlée à l'acide et elle est recouverte de bandages telle une momie. Sur l'insistance de la mère de la jeune femme, Al Dorsey consulte Tamatua Orini, un Tahu'a (un sorcier tahitien).

Le Tahu'a lui donne l'échantillon d'un Ra'au, un remède traditionnel qui s'avère très efficace sur ce qui reste du bras-droit de Lyao-Li. Mais si Al en veut plus il devra ramener au sorcier deux statuettes Tiki exposées au Musée des Îles. Autrement dit, il doit commettre un cambriolage dans un musée dirigé par sa propre cousine. Pire, la sécurité de l'exposition est assurée par Sando lui-même. Par ailleurs, Mamie Gyani (Dadou Paille), la mère d'Al Dorsey, veut que "Doudou"  aide Jean Reaumard (Laurent Brissonaud). Jean, qui présente une émission à la télévision, vient de Paris et cherche un certain Alexandre Leglise. Al Dorsey, détective privé est produit par Big Band Story et Merapi Productions avec Les Films du Pacifique.

La série a été tournée à Tahiti et Moorea de juin à août 2016 avec le soutien du Ministère de la Polynésie Française et la participation de France Télévisions. Plus de 200 personnes de Polynésie ont travaillé sur cette production (techniciens, acteurs, petits rôles et figurants). Écrite par Sydélia Guirao & Nassim Ben Allal et réalisée par Thierry Bouteiller (RIS Police Scientifique), la première série policière "made in Tahiti" a été diffusée sur Polynésie 1ère chaque semaine de septembre à octobre 2017 et a été montrée en France métropolitaine par France Ô les 5 et 12 décembre en 2x3 épisodes de 52 minutes. Les épisodes 4 à 6 sont adaptés de Lyao-Li, le second roman.

Endurci par les circonstances, Al entame un voyage à travers les mystères des traditions locales pour sauver sa fiancée au risque de trahir sa cousine et Sando. Durant  cette aventure il apprend des choses sur lui-même et son père. Alban Casterman et Guillaume Ducreux développent leurs personnages avec talent. Al Dorsey devient un improbable chevalier et le commissaire est plus sage qu'il n'y paraît. Heureusement, la quête de notre anti-héros n'est pas dépourvue de l'humour affiché dans les épisodes précédents. Produit par Thierry Bruant, Gilbert Di Nino, Benjamin Dupont-Jubien, Mehdi Sabbar, Clara Laplace et Frank Courvoisier. Hervé Boitelle est le producteur exécutif. Cyril Colbeau-Justin et Jean-Baptiste Dupont sont les producteurs associés.

Olivia Delplace est l'assistante réalisatrice. Laurent Dhainaut est le directeur de la photographie.  Aucun compositeur n'est crédité (sauf erreur de notre part) pour l'ambiance musicale entre Trip hop, Jazz et la série Les Arnaqueurs VIP. Avec aussi Ione Lenoir (Tamatua Orini), Mate Iaou (Gilles), Julien Gué (Paupol), Benoît Barbier (Docteur Durol), Laurent Jacques (Infirmier), Nicole Edmunds (Simone), Vaihina Tapare (Paula), etc. Yves Edouard Malakai (Maui et Coco) joue le rôle d'Oscar. Une bonne distribution donne vie aux attachants personnages créés par Patrice Guirao (2) dans un agréable pastiche/hommage au genre qui construit progressivement sa propre identité.

(1) Suivi de Si tu nous regardes (2013) et Tu vois (sorti ce mois-ci).
(2) Toti est clairement notre personnage préféré.

Critique des épisodes 1 à 3 ici: http://thierryattard.blogspot.fr/2017/12/al-dorsey-detective-prive-episodes-1-to.html

Amandine Attard a contribué à cette critique.

https://www.youtube.com/watch?v=OKS3E2OwQII (Bande-annonce)
http://www.auventdesiles.pf/al-dorsey/ (Les livres)
http://toutelaculture.com/livres/patrice-guirao-parle-de-sa-trilogie-al-dorsey/ 
http://www.ladepeche.pf/fifo-derniere-ligne-droite/http://www.ladepeche.pf/fifo-derniere-ligne-droite/

mardi 16 janvier 2018

FIN D'AGATHA RAISIN MAIS AGATHA RAISIN REVIENDRA

Agatha Raisin reviendra en 2018 mais pas sur Sky 1.

Experte en relations publiques devenue détective, Agatha Raisin est d'abord apparue dans une série de romans écrits par M.C. Beaton (pseudonyme de Marion Chesney), qui est aussi l'auteur des livres Hamish Macbeth. Penelope Keith a interprété le personnage pour BBC Radio 4 entre 2004 et 2006. En 2014, Ashley Jensen (Ugly Betty, Extras) a interprté le rôle-titre d'Agatha Raisin and the Quiche of Death, un spécial de Noël drôle, rythmé et charmant diffusé sur Sky 1

Suite au succès de The Quiche of Death, Sky a commandé une série de 8x60 minutes diffusée de juin à juillet 2016. En France, Agatha Raisin a été diffusé par France 3 et Koba Films l'a sorti en DVD. Sky 1 ne veut finalement pas d'une seconde saison mais le service de vidéo à la demande Acorn TV a décidé de commander de nouveaux épisodes, adaptés de trois romans de M.C. Beaton: The Wizard of Evesham, The Curious Curate et The Fairies of Fryham.

Ashley Jensen, Mathew Horne, Matt McCooey et Katy Wix reprendront leurs rôles. all3media International (Inspecteur Barnaby) distribuera la nouvelle saison, sauf pour les territoires anglophones, lesquels seront traités par Acorn Media International. Fait intéressant, les trois histoires seront disponibles en trois téléfilms de 90 minute ou 6 épisodes de 45 minutes. Le format 90 minutes conviendra clairement mieux que 60 minutes à cette série.

MEURTRES AU PARADIS - SAISON 7, ÉPISODE 2 (BBC ONE)

["Mini-critique" sans spoilers] Quatre joueurs de poker de classe mondiale sont sur l'île de Sainte Marie pour la finale d'un important tournoi dont l'enjeu est de 3 millions de dollars. Ils sont autour de la table lorsque l'un d'eux meurt empoisonné.

Le sergent Florence Cassell (Joséphine Jobert) doit reposer sa jambe à cause de son entorse. Donc elle ne peut enquêter avec l'inspecteur Jack Mooney (Ardal O'Hanlon) et l'équipe. L'officier Dwayne Myers (Danny John-Jules) est temporairement promu détective à cause de son expertise en matière de poker. Il enseigne quelques petites choses à Jack, lequel apprend aussi des tours de magie... ou du moins il essaie.

Le commandant Patterson (Don Warrington) veut que l'inspecteur Mooney fasse un discours devant le groupe d'infirmières de sa nièce et Dwayne est très intéressé. Des boulettes de viande, des lunettes de soleil dans une chaussette et Descartes sont quelques uns des autres éléments de cet épisode brillantissime (et drôle) écrit par Jake Riddell (Suspects, EastEnders) et réalisé par Stewart Svaasand. Tobi Bakare joue l'officier J.P. Hooper. Catherine Bordey, interprétée par Élizabeth Bourgine, est absente. 

Avec en vedettes invitées Theo Barklem-Biggs (Tatau, Kingsman: Services secrets), Charlotte Beaumont (Broadchurch) dans le rôle d'Adelaide, Mark Benton (The Halcyon: Un palace dans la tourmente) dans celui de Les Doyle, le légendaire Nigel Planer et Nigel Whitmey. Créé par Robert Thorogood, Death in Paradise est produit par Red Planet Pictures pour la BBC. Joséphine Jobert avait en fait une semaine de congé durant le tournage de cet épisode, d'où l'histoire de la jambe de Florence.

jeudi 11 janvier 2018

LE PRIX DE LA VÉRITÉ (FRANCE 3)

[Favori du mois]  [Pas de spoilers] Le corps d'une jeune femme est retrouvé dans la piscine d'un hôtel de luxe de Saint-Paul de Vence. La gendarmerie locale enquête mais Marie Jourdan, une capitaine de police, s'invite abruptement sur l'affaire pour une raison personnelle.

En gros: Mimie Mathy est "le nouveau sheriff en ville". Et c'est bien.

Écrit par Laurent Mondy, un scénariste expert en séries policières (Commissaire Magellan, Les Cordier, juge et flic), et réalisé par Emmanuel Rigaut, Le prix de la vérité (1) est un téléfilm de 90 minutes (et possible "backdoor pilot"?) qui sera diffusé sur France 3 ce samedi. Mimie Mathy, habituellement vedette de Joséphine, ange gardien sur TF1, joue  la tenace et vive d'esprit Marie Jourdan, une capitaine de police avec une différence (2).

« Apparemment vous n'avez pas tous les formats chez les gendarmes. Chez nous ça va du small au double XL, ça vous pose un problème? »

Célia Moreau est retrouvée morte dans la piscine du Lion d'Or, un magnifique hôtel de luxe de Saint-Paul de Vence. Le commandant Luc Langevin (Charles Clément) et le capitaine Paul Danceny (Mathieu Delarive), de la gendarmerie, croient à la thèse de l'accident. Daniel Caron (Philippe Caroit), l'odieux propriétaire de l'endroit, est impatient d'ouvrir l'exposition à l'hôtel de photos d'un artiste lucratif appelé Janus.  Mais la capitaine Marie Jourdan, de la police judiciaire de Lyon, affirme que ce dossier est le sien. Bientôt elle démontre au docteur Yasmine Labri (Selma Kouchy), la légiste, que Célia a été assassinée.

« Je suppose que vous avez vos petites habitudes avec votre ami Langevin. Mais, voyez-vous, je m'en fous complètement. »

Le commandant Langevin, dont l'épouse a été sauvée par Caron quand ce dernier était médecin, et le capitaine Danceny acceptent avec réticence la présence de Jourdan sur l'enquête. Daniel Caron devient le principal suspect de Marie et l'alibi d'une personne présente le soir du meurtre n'est autre que la fille de Paul Danceny, Chloé (Louna Espinosa). La victime travaillait dans un haras appartenant à Virgile Caron (Pierre-Yves Bon), l'insupportable fils de Daniel, qui harcèle ses employées. Il se trouve que la capitaine Jourdan a un motif très personnel de découvrir qui a tué Célia Moreau. Un  jeune homme sous sédation dans une clinique pourrait être la clé de ce mystère.

« Je dois en référer au commandant Langevin, c'est mon supérieur direct
-  Pour pisser aussi vous êtes obligé de lui demander l'autorisation? »

Passé une musique omniprésente, les inévitables vues aériennes très "office du tourisme" et quelques clichés (Chloé et le "bad boy"), Le prix de la vérité est un téléfilm bien fait et il y a même un retournement bienvenu.  Mimie Mathy a l'air d'avoir apprécié cette opportunité de s'éloigner de son personnage d'ange gardien avec un rôle plus dramatique. Philippe Caroit (R.I.S. Police Scientifique) a joué deux fois aux côtés de Mimie Mathy dans Joséphine, ange gardien. Ils semblent bien s'amuser avec ces retrouvailles à l'écran ainsi que les dialogues entre Marie et le détestable Daniel Caron (« Je vais vous écraser comme une merde. Ca va me porter chance. »)

« Vous pensez que je l'ai tué? Oh, c'est petit ça... Oh pardon
-  Je vous en prie. Vous savez ce qu'on dit. Plus c'est grand plus c'est... »

Charles Clément, Pierre-Yves Bon et Michel Biel (Demain nous appartient), l'interprète de Jordan Guichard, sont eux aussi apparus dans la série de TF1. Selma Kouchy fait partie de la distribution régulière de Commissaire Magellan. Les fans des séries policières de France 3 voudront certainement voir plus de cette nouvelle détective. Marie Jourdan et les  gendarmes Danceny and Langevin  seraient clairement une plaisante addition à la populaire offre de séries policières de la chaîne. Avec également Cécile Pallas (Jeanne de Courcy), Catherine Zavlav (Laurence Meurisse), Vanessa Liautey (Juliette Larcher), Murielle Huet des Aunay (Clarisse), Rébecca Finet (Nicole) et Sophie Payan dans le rôle de Célia Moreau.

« Vous m'avez fait peur
-  T'inquiète, j'ai l'habitude. »

Produit par Episode Productions (JLA Groupe) avec France Télévisions. Co-produit par by BE-Films et RTBF (Télévision belge). Avec la participation de RTS Radio Télévision Suisse, TV5Monde et 13ème Rue (NBC Universal) Musique par Fabien Nataf (avec Alain Mouysset). Produit par Richard Berkowitz. Bernard Paccalet est le producteur exécutif. Anne Leduc est la productrice associée pour RTBF. Olivier Garguir est le directeur de la photographie. Tourné avec le soutien du Département des Alpes Maritimes. La Une (RTBF) et la chaîne suisse RTS Un ont diffusé Le prix de la vérité avant la télévision française.

(1) Anciennement Liens de sang.
(2) Mimie Mathy mesure 1.32 m.

Amandine Attard a contribué à cette critique.

lundi 8 janvier 2018

CUISINE

Malade. J'adore déjà 2018 (soupir).

MEURTRES AU PARADIS - SAISON 7, ÉPISODE 1 (BBC ONE)

[Pas de spoilers] La fiancée d'un milliardaire meurt avant son mariage et l'inspecteur Mooney écarte rapidement l'hypothèse du suicide. Après tout ils sont sur l'île de Sainte Marie, la Midsomer des Caraïbes.

Tournée en Guadeloupe, la série policière Meurtres au paradis (Death in Paradise) a fait son retour sur BBC One le 4 janvier pour une septième saison. 

Il a fallu presque toute la saison précédente pour préparer le départ de Kris Marshall/l'inspecteur Goodman et son remplacement par Ardal O'Hanlon dans le rôle de l'inspecteur Jack Mooney au cours d'un épisode en deux parties tourné principalement à Londres. À certains égards c'était une amélioration par rapport à l'inélégante sortie au pic à glace du pauvre inspecteur Richard Poole (Ben Miller), le prédecesseur de Goodman. Toutefois c'était clairement au détriment de la dynamique de la saison. Les audiences n'en ont pas souffert pour autant parce que la vraie star de Meurtres au paradis est son ingénieuse formule: de l'humour et de l'évasion avec un détective excentrique dans les Caraïbes.

Death in Paradise est regardé dans le monde entier donc il ne fait aucun doute que le nouvel inspecteur a été choisi avec le plus grand soin. Bien évidemment Ardal O'Hanlon a fait du bon travail dès sa première apparition et la saison 7 appartient toute entière à l'inspecteur Mooney, ce qui est mieux pour tout le monde y compris les téléspectateurs. Joséphine Jobert (Sergent Florence Cassell), Danny John-Jules (Officier Dwayne Myers), Tobi Bakare (Officier J.P. Hooper), Élizabeth Bourgine (Catherine Bordey) and Don Warrington (Commandant Selwyn Patterson) reviennent eux aussi. Écrit par Robert Thorogood (le créateur de la série), le premier épisode de cette nouvelle saison nous ramène Meurtres au paradis en bonne forme.

La famille et les amis du richissime Philip Marston (Denis Lawson) sont réunis sur l'île de Sainte Marie pour son mariage avec Diane Smith (Elizabeth Berrington). Durant une petite réception, Marston reçoit un texto de sa future épouse, laquelle tombe alors d'un balcon. L'inspecteur Mooney et son équipe sont appelés par le commandant Patterson lui-même car "Philip est un vieil ami de Sainte Marie" qui emploie une centaine d'habitants de l'île. Comme souvent, le commandant veut que l'affaire soit traitée avec "rapidité, discrétion, tact et dignité". Mooney assure à son patron que discretion, tact et dignité sont ses autres prénoms (en fait son deuxième prénom est Fintan).

Le fait que Diane n'ait verni qu'un seul ongle de main avant de mourir et un "petit accident de limbo" compliquent l'enquête. Pendant ce temps, Dwayne a un problème appelé Audrey (Doreene Blackstock). L'épisode est centré sur Jack et le duo comique Dwayne/J.P. Comme Selwyn, Catherine n'a pas grand chose à faire. Florence court beaucoup et Siobhan (Grace Stone), la fille de Jack, quitte l'île pour l'université. Stefano Braschi, Rob Heaps, Tanya Reynolds et Jemima Rooper sont les autres heureux gagnants d'un voyage en Guadeloupe pour cet épisode  réalisé par Jonathan Gershfield. Death in Paradise est produit par Red Planet Pictures pour la BBC.

mardi 2 janvier 2018

LE RAT SCÉLÉRAT (THE HIGHWAY RAT, BBC ONE)

Il n'y avait rien d'enthousiasmant durant les fêtes de Noël à la télévision britannique. Excepté le spécial de Doctor Who et ce Rat scélérat (The Highway Rat), un bijou animé diffusé le 25 décembre sur BBC One.

Un  rat masqué, bandit de  grand chemin, parcourt les routes pour voler de la nourriture aux animaux voyageurs jusqu'à ce qu'une cane lui donne une bonne leçon.

Les forces créatives à l'origine de Gruffalo (The Gruffalo, 2009), Le Petit Gruffalo (The Gruffalo's Child, 2011), La sorcière dans les airs (Room on the Broom, 2012), Monsieur Bout-de-Bois (Stick Man, 2015) et la version en deux parties d'Un conte peut en cacher un autre de  Roald Dahl  (Revolting Rhymes, 2016) nous donnent une autre pure merveille: une superbe animation de 30 minutes d'après The Highway Rat, le livre pour enfants écrit par Julia Donaldson et illustré par Axel Scheffler.

L'extraordinaire David Tennant est à la tête d'une superbe distribution vocale dans le rôle du Rat scélérat, aux côtés de Rob Brydon (Narrateur/Cheval), Frances de la Tour (Lapine), Tom Hollander (Écureuil), Nina Sosanya (La cane) et Husaam Kiani (Chaton). Adapté et réalisé par Jeroen Jaspaert, Le Rat scélérat est produit par Magic Light Pictures et Orange Eyes Productions en association avec la BBC et la ZDF.

Produit par Michael Rose & Martin Pope. Musique composée par René Aubry. Co-produit par Mike Buckland. Barney Goodland et Daryl Shute sont les producteurs associés. Services pour l'animation par Triggerfish Animation. Produit avec le soutien du programme MEDIA de l'Union européenne ainsi que l'assistance du Ministère du commerce et de l'industrie d'Afrique du Sud.

lundi 1 janvier 2018