jeudi 21 décembre 2017

LES PETITS MEURTRES D'AGATHA CHRISTIE: LE CRIME DE NOËL (FRANCE 2)

[Pas de spoilers] C'est le moment de Noël. Le commissaire Laurence (Samuel Labarthe) se plaint qu'il n'y a pas de crimes, jusqu'à ce qu'il enquête sur le meurtre... du Père Noël. Et il doit protéger un témoin très spécial.

Alice Avril (Blandine Bellavoir) revient dans un endroit sinistre.

Sur un marché de Noël, Alice et Marlène Leroy (Élodie Frenck) rencontrent un homme étrange habillé en Père Noël qui distribue des billets de banque. Deux enfants, Louison Sauvage et son frère Baptiste, s'échappent de l'orphelinat Sainte-Cécile durant la nuit. Dans le marché vide, le généreux "Père Noël" surgit devant eux lorsqu'il est soudainement abattu. Baptiste disparaît tandis que Laurence, Avril et Marlène trouvent Louison dans la rue. La petite fille reste dans l'appartement de Swan par sécurité, mais aussi au plus grand agacement du commissaire. 

Malheureusement pour l'amour du chant (et pour les oreilles en général), Marlène est membre d'une chorale. Alice connaît Sainte-Cécile trop bien et lorsqu'elle enquête à l'orphelinat, déguisée en institutrice, de mauvais souvenirs remontent à la surface. Écrit par Thierry Debroux et réalisé par Rodolphe Tissot, Le Crime de Noël est le premier spécial de Noël de la série française à succès Les petits meurtres d'Agatha Christie. C'est aussi la première fois que le scénario n'est pas adapté d'un livre de la célèbre romancière anglaise. Bien que n'étant pas un feu d'artifice, cette honorable célébration de Noël (demain sur France 2) se situe dans la norme de qualité de la populaire fiction policière.

Samuel Labarthe obtient une fois encore le meilleur de l'épisode, dont de formidables dialogues. Les interprétations par Marlène de Douce nuit, sainte nuit et Mon beau sapin resteront comme des moments d'anthologie grâce à l'irrésistible Élodie Frenck. Et Cyril Gueï prouve que le personnage de Timothée Glissant est une des meilleures choses qui soit arrivée aux Petits meurtres ces dernières années. Dominique Thomas (Tricard) n'a pas grand chose à faire, même pas le Père Noël à la fin. Quoique des astuces similaires aient été utilisées par le passé, la rencontre d'Alice à l'orphelinat est un peu tirée par les cheveux. Le Crime de Noël manque des étincelles du précédent épisode écrit par Debroux (L'homme au complet marron) mais c'est tout de même une bonne friandise de Noël.

L'excellente Christiane Millet interprète Madame Hautin, la directrice de l'orphelinat qui fait passer la Mademoiselle Legourdin de Roald Dahl (Matilda) pour une amateur. Avec aussi Elina Solomon (Louison), Julien Bouanich (Gaston), Franck Andrieux (Max), Loïc Legendre (Geoffroy Dopagne), Zoé Schellenberg (Mireille Dopagne), Julien Ledet (Baptiste Sauvage), Merlin Delarivière (Rudy), Mathieu Maricau (Bouboule), Soizic Naeyaert (La petite fille), etc. Éric Beauchamp joue l'agent Martin. Le poisson rouge Bubulle, un "personnage" favori des fans, est mentionné au générique de fin. Co-produit par Escazal Films et France Télévisions, avec le soutien de Pictanovo et Région Hauts-de-France.

Produit avec la participation de TV5 Monde et RTS Radio Télévision Suisse. Sophie Révil est la productrice. Laurent Chiomento est le producteur exécutif. Personnages principaux créés par Sylvie Simon et Thierry Debroux. Musique composée par Stéphane Moucha. Bertrand Mouly est le directeur de la photographie. Décors par Moundji Couture. Costumes par Sophie Dussaud. Montage par Loïc Jaspard. Cédric Le Maoût est l'assistant réalisateur en charge des enfants. Générique conçu par Romain Segaud. Comme dans Drame en trois actes, le générique de fin est accompagné d'images du tournage. La série est disponible aux États-Unis en VOD sous le titre Agatha Christie's Criminal Games chez MHZ Choice.

Amandine Attard a contribué à cette critique.  

http://www.lavoixdunord.fr/233077/article/2017-10-03/il-neige-rue-alexandre-leleux-pour-un-episode-des-petits-meurtres-d-agatha
http://www.francetvpro.fr/france-2/programmes/10299997 

Aucun commentaire: