vendredi 28 avril 2017

MATULA (ZDF)

[Pas de spoilers] Les choses ne se passent pas vraiment bien pour Josef Matula. Pourquoi est-il étendu inconscient sur une plage de la mer du nord? Peut-être aurait-il dû garder son job dans un grand magasin de Francfort

Mais être détective privé est ce que Matula fait de mieux. Quatre ans après son ultime épisode d'Un cas pour deux (Ein Fall für Zwei), Claus Theo Gärtner revient dans le rôle de Josef Matula. Une légende de la télévision allemande est de retour.

Claus Theo Gärtner (né en 1943) a interprété pour la première fois le privé Hermann Josef Matula dans Un cas pour deux (Ein Fall für Zwei), une des plus anciennes fictions policières de la télévision allemande. La série, créée par Georg Althammer et Karl Heinz Willshrei pour Galmon Film (plus tard Odeon Film), est centrée sur un détective privé et un avocat de la défense qui enquêtent à Francfort-sur-le-Main. Matula avait 31 ans lorsqu'elle a débuté sur la chaîne publique ZDF en 1981. Lorsque son association avec maître Dieter Renz (Günther Strack) s'est achevée en 1988, le personnage a fait équipe avec trois autres avocats: Rainer Frank (Rainer Hunold, 1988-1997), Johannes Voss (Mathias Hermann, 1997-2000) et Markus Lessing (Paul Frielinghaus, 2001-2013).

À l'automne 2011, Gärtner a exprimé son désir de quitter la série après 30 années. Le duo Matula-Lessing a tiré sa révérence avec le 300ème épisode en mars 2013. Étonnamment, ZDF a décidé de "reformater" Ein Fall für Zwei autour de l'avocat Benjamin "Benni" Hornberg (Antoine Monot, Jr.) et le détective Leo Oswald (Wanja Hues). Avec le même titre mais sans le fameux thème composé par le grand Klaus Doldinger (L'histoire sans fin, Le bateau, Tatort), la nouvelle version a démarré en mai 2014. Claus Theo Gärtner a même fait une apparition dans un épisode de 2015. Diffusé sur ZDF durant le week-end de Pâques, Matula (titré aussi Matula - Wer Wind sät) est un spécial de 90 minutes écrit par Ben Braeunlich et réalisé par Thorsten Näter.

Ce téléfilm a été tourné l'année dernière à Hambourg, Bremerhaven, Francfort et sur l'île de Föhr. Il y a cinq ans, la chaîne privée allemande Sat.1 a tenté de ressusciter sa série policière Wolffs Revier (1992-2006), une autre création de Karl Heinz Willshrei, avec un mauvais téléfilm appelé Wolff - Kampf im Revier. Heureusement, le retour du très aimé détective d'Un cas pour deux est une réussite totale semblable au comeback de Schimanski (1997-2013). Josef Matula habite dans un mobil-home à Francfort et gagne tant bien que mal sa vie comme vigile dans un grand magasin. Il quitte ce job après avoir poursuivi un voleur une fois de trop et redevient détective privé.

Son premier nouveau client est Claas Jessen, un avocat. Jessen voudrait qu'il aille voir une amie à lui dénommée Agathe Wollert. Mme Wollert, une professeure émérite de 82 ans, a récemment emmenagé dans une résidence pour seniors à Cuxhaven et a demandé de l'aide à Jessen parce qu'elle se sent menacée. Matula conduit jusqu'à la côte de la Mer du nord avec son mobil-home et découvre que la vieille dame est morte. Mais il ne croit pas en la thèse de l'accident. Le portable d'Agathe le mène à l'institut de recherche de Bremerhaven, où la professeure travaillait. Il y fait la connaissance Helen Petersen, une étudiante en doctorat très secrète, ainsi que des anciens collègues d'Agathe Wollert, le professeur Rolf Lech et Ann-Gret Dahus.

Matula vieillit bien. Son instinct est resté le même et l'homme est toujours plein de ressources (enfin, sauf l'argent). Et il a un chien, ou plutôt c'est le chien qui le choisit. Son nom, donné à la fin, est un joli clin d'oeil au passé. L'atmosphère de Matula - Wer Wind Sät est un mélange plaisant entre The Rockford Files et le "Nordic Noir", avec une bonne intrigue et un sens approprié de l'auto-dérision. Avec Sinja Dieks (Helen Petersen), Ulrike Krumbiegel (Ann-Gret Dahus), Götz Schubert (Claas Jessen), Thomas Sarbacher (Rolf Lech), Lutz Herkenrath (Hans Zerbaum), Anna Böttcher (Gesine Franke), Josephine Ehlert,  etc.  

Matula est produit par Odeon TV (pour ZDF et la télévision autrichienne ORF) et distribué par ZDF Enterprises. Michael Bauernfeind est le producteur exécutif. Thomas Höbbel est le producteur délégué. Anette Kaufmann et Klaus Laudi produisent. Musique composée par Axel Donner. Joachim Hasse est le directeur de la photographie. Le véritable nom du (fabuleux) chien de Matula est Mumford et il est dressé par Charlott Arzberger. Matula - Wer Wind Sät a attiré 5,26 millions de téléspectateurs (16,8%). Un second téléfilm, provisoirement titré Matula - Der Schatten des Berges, est en tournage actuellement jusqu'à la fin du mois. Un troisième pourrait être commandé.

https://presseportal.zdf.de/pm/matula/
https://www.facebook.com/Matula.DieSerie/

Voir également:

http://www.quotenmeter.de/n/92470/mit-dem-matula-koennen-wir-dagegen-schon-anstinken 

mercredi 26 avril 2017

LES TÉMOINS - SAISON 2 (KOBA FILMS)

[Pas de spoilers] 15 hommes sont retrouvés morts et congelés dans un autobus sur une route de campagne du nord de la France. Les cadavres ont été manucurés, coiffés et élégamment habillés après leur mort. Ces hommes ont tous disparu il y a trois ans et ont tous aimé la même femme à un moment ou à un autre.

Elle a disparu à la même période... jusqu'à maintenant. La seconde saison de la série policière Les Témoins est maintenant disponible en DVD chez Koba Films.

Deux ans après la première saison de Les Témoins, la lieutenant de police Sandra Winckler (Marie Dompnier) et son collègue Justin (Jan Hammenecker) sont de retour pour une nouvelle énigme conçue par Hervé Hadmar (qui réalise) et Marc Herpoux, le duo à l'origine de Signature, Pigalle, la nuit et Les Oubliées. Thierry Lhermitte, qui avait brillamment échappé aux pitreries de Doc Martin avec le rôle de l'énigmatique Paul Maisonneuve dans la saison 1, ne revient pas. Audrey Fleurot (Un village français, Engrenages) est aux côtés de Marie Dompnier dans le rôle de la très mystérieuse Catherine Keemer.

« Les enfants, aux yeux des folles mères,
Vont se briser la tête sur les pierres. »

Catherine, dénominateur commun entre les 15 victimes congelées du bus, réapparaît soudainement après trois années lorsqu'elle se réveille dans sa voiture. Totalement amnésique, elle est retrouvée dans la rue en train de demander "Il est où?" Un studio meublé, un poème d'Auguste Barbier (1805-1882), une femme internée depuis 1979 et un endroit appelé "La Colline du Diable" sont parmi les premiers éléments de cette affaire. Et il y a des similitudes avec des évènements troublants ayant eu lieu il y a quelques années. Sandra Winckler a un problème avec sa fille aînée et elle choisit de jouer à un dangereux jeu du chat et de la souris. Catherine Keemer a un problème d'enfant d'un autre genre. Comme le dit le slogan de cette nouvelle saison: "L'amour est le plus grand des dangers".

Diffusée entre mars et avril 2015 sur France 2, la première saison de Les Témoins (6 épisodes de 52 minutes) a réuni une moyenne de 4,3 millions de téléspectateurs. La création de Hervé Hadmar et Marc Herpoux a également suscité un énorme intérêt à l'étranger avec des ventes dans des pays tels que l'Allemagne, la Belgique, la Norvège, l'Australie, la Pologne ou le Royaume-Uni, où Channel 4 a diffusé la série sous le titre de Witnesses. France 2 a donc commandé une deuxième saison, cette fois de 8 épisodes. Entre les deux saisons, Hadmar et Herpoux ont fait la mini-série Au-delà des murs pour Arte. Avec Les Témoins 2 les scénaristes ont tiré partie de cette saison plus longue afin de mettre en péril, petit à petit, la santé mentale de leurs heroïnes dans le labyrinthe psychologique d'un "Minotaure" manipulateur.

Le tournage s'est déroulé entre mars et août 2016 durant 96 jours, dans la région Hauts-de-France et au Mont Saint-Michel. Marie Dompnier, qui faisait essentiellement du théâtre avant Les Témoins et a eu un Fipa d'or pour le rôle de Sandra Winckler, développe son personnage avec une infinie subtilité. Audrey Fleurot est (bien évidemment) excellente et le talentueux acteur belge Jan Hammenecker est plus présent dans le rôle du sympathique Justin, un personnage qu'il a joué d'abord dans Signature. Justin vit avec Mélanie (Florence Bolufer, de retour) et il est rejoint par Fabien (Gwendal Marimoutou), son fils adolescent, qui vivait avec sa mère à La Réunion jusqu'ici. Ils célèbrent Noël en mars et Justin a une scène très drôle avec un réfrigérateur.

Judith Henry remplace Catherine Mouchet dans le rôle de Maxine Dubreuil, la supérieure de Sandra et Justin. Éric Winckler est maintenant interprété par Guillaume Durieux (à la place de Mehdi Nebbou). Les interprétations de Yannick Choirat dans le rôle de Geir Jansen, Anne Benoît (Christiane Varène), et Séverine Vincent dans le rôle d'Audrey Solange sont particulièrement dignes d'éloges. Avec aussi Steve Driesen (Olivier Keemer), Dominique Bettenfeld (Martin Souriau), Alexandre Carrière (Fred), l'acteur anglo-canadien Philip Desmeules dans le rôle d'Antoine Barrier, Nina Simonpoli-Barthelemy (Chloé Winckler), Héloïse Dugas (Louise Keemer), Lila Gueneau Lefas (Léa Keemer), Serge Merlin (Atticus Lorcat), etc.

Les scénaristes s'éloignent du format de la saison précédente mais le mystère demeure efficace et captivant. La réalisation toujours stylée de Hervé Hadmar est impressionnante et atmosphérique. Les extérieurs sont incroyables. Il y a un petit changement (intelligent) à la fin du générique, toujours accompagné par We don't die de Tricky (2013). Les Témoins est produit par Cinétévé avec France Télévisions et Pictanovo (Les petits meurtres d'Agatha Christie), ainsi que le soutien de Région Hauts-de-France et la participation de SBS-TV Australia. Fabienne Servan-Schreiber et Jean-Pierre Fayer sont les producteurs. Jean-Marc Abbou est le directeur de production.

Musique composée par Éric Demarsan. Jean-Max Bernard est le directeur de la photographie. Les deux premiers épisodes de Les Témoins 2, diffusés le 15 mars, ont réuni 3,4 millions de téléspectateurs (14,2%) en moyenne. Face à Grey's Anatomy sur TF1 pendant toute sa diffusion, la saison s'est achevée avec 2,5 millions de téléspectateurs (10,6%). Koba Films sort la saison 2 de la série dans un coffret DVD 3 disques.

http://www.kobafilms.fr/series-tv/552-les-temoins-saison-2-3344428067588.html 
 
Voir aussi:

http://thierryattard.blogspot.fr/2015/04/les-temoins-koba-films.html (Critique DVD Saison 1)

lundi 24 avril 2017

LA CLINIQUE DE LA FORÊT-NOIRE 1 (PREMIERE MOITIÉ DE LA S1, KOBA FILMS)

Le professeur Klaus Brinkmann dirige la Schwarzwaldklinik, un prestigieux hôpital privé situé dans la belle région de la Forêt-Noire en Allemagne de l'Ouest.

La série médicale culte La Clinique de la Forêt-Noire (Die Schwarzwaldklinik, 1985-1989) est disponible en DVD chez Koba Films depuis février, avec la sortie de la première moitié de la saison 1 en tant que "La clinique de la Forêt-Noire - Saison 1".

La Clinique de la Forêt-Noire est née d'une idée de Wolfgang Rademann, producteur de la série Das Traumschiff (Bateau de rêve) pour la compagnie Polyphon Film- und Fernseh GmbH. Cette réponse allemande à La croisière s'amuse (The Love Boat, 1977-1986), qui a débuté sur ZDF en novembre 1981, existe toujours aujourd'hui. Pendant deux ans Rademann a essayé de convaincre la chaîne de diffuser quelque chose dans la veine de la série tchecoslovaque Nemocnice na kraji mesta (1978-1981), montrée à la fois en Allemagne de l'Est et en République Fédérale sous le titre Das Krankenhaus am Rande der Stadt. Jusqu'à ce que Peter Gerlach, le patron du divertissement de ZDF lui dise: "Tu m'énerves. Tu n'as qu'à le faire toi-même!" (1) 

Polyphon débute le tournage de Die Schwarzwaldklinik pendant l'été 1984 en Haute Forêt-Noire. Le scénariste Herbert Lichtenfeld (Tatort) a écrit tous les épisodes. Réalisateur de cinéma et de télévision, le vétéran Alfred Vohrer a dirigé le pilote de 90 minutes (Retour au pays) et 11 épisodes de la première saison. Son impressionnante filmographie comprend une longue liste d'Edgar Wallace et des Winnetou mais également plusieurs épisodes d'Inspecteur Derrick (Derrick) et Le Renard (Der Alte), séries à succès du producteur Helmut Ringelmann. Hans-Jürgen Togel, réalisateur de télévision expérimenté, a remplacé Vohrer jusqu'à la fin de La clinique de la Forêt-Noire en 1989.

Une distribution compétente est menée par l'acteur de théâtre, de cinéma et de télévision Klausjürgen Wussow dans le rôle du professeur Klaus Brinkmann et Gaby Dohm dans celui de l'infirmière Christa Mehnert. Wolfgang Rademann voulait Armin Mueller-Stahl (Le secret de Veronika Voss, Lola, une femme allemande) et Thekla Carola Wied (Ich heirate eine Familie) mais ils ne souhaitaient pas être liés à la série sur le long terme. Le docteur Udo Brinkmann (2), l'impétueux et séducteur fils du professeur, est interprété par Sascha Hehn, alias le chef steward Victor Burger dans Das Traumschiff. Hehn est remonté à bord du Bateau de rêve dans le rôle de Victor et de son frère jumeau Stefan Burger. Victor Burger a finalement été promu capitaine il y a trois ans dans Das Traumschiff et il est apparu dans Kreuzfahrt ins Glück, sa série dérivée (laquelle a commencé en 2007).

Klaus Brinkmann revient dans sa ville natale avec sa gouvernante Käti pour devenir le médecin-chef de la réputée Clinique de la Forêt-Noire. Son épouse est décédée il y a un moment et il est séparé d'avec la docteur Elena Bach, une anesthésiste. Klaus a des relations compliquées avec son fils Udo, qui vit dans la maison familiale et travaille à la clinique comme médecin. Plus tard il fait la connaissance de l'infirmière Christa, qui a une liaison avec Udo. Les médecins de la Schwarzwaldklinik sont confrontés à toutes sortes de  patients et de situations. Les victimes d'un accident de la route et son responsable, une femme atteinte d'un cancer et son mari, un prisonnier à perpétuité avec un ulcère, etc. Le professeur Brinkmann est même pris en otage par les auteurs d'un hold-up.

Karin Hart (Käti), Karl Walter Diess (Docteur Schäfer), Franz Rudnick (Docteur Wolter), Holger Petzold (Docteur Rens), Eva Maria Bauer (Infirmière en chef Hildegard), Barbara Wussow (fille de Klausjürgen Wussow) dans le rôle de l'infirmière Elke et Jochen Schroder (le sympathique infirmier Mischa) figurent parmi les autres membres de la distribution régulière de la saison 1. Des visages familiers apparaissent au cours de cette saison: Werner Kreindl (Soko brigade des stups), Christiane Krüger (Arsene Lupin joue et perd, Les filles du ciel), Rainer Hunold (plus tard dans Un cas pour deux, Dr. Sommerfeld – Neues vom Bülowbogen et Der Staatsanwalt), Philipp Moog, Alexander Wussow (3), Rolf Schimpf (plus tard Leo Kress dans Le renard) ou bien Karin Baal.

Lancé en octobre 1985, Die Schwarzwaldklinik est devenue rapidement très populaire et a attiré jusqu'à 28 millions de téléspectateurs. La série s'est terminée en mars 1989 après 70 épisodes (pilote compris). Vendue dans 38 pays, elle a été diffusée en France en 1987 sur M6 et au Royaume-Uni en 1988 sur Channel 4 (doublée) sous le titre Black Forest Clinic. Les personnages de La Clinique de la Forêt-Noire sont réapparus à Noël 1991 dans un crossover entre plusieurs séries de ZDF. En 2005, la chaîne publique allemande a diffusé un téléfilm spécial pour le 20ème anniversaire de la série intitulé Die Schwarzwaldklinik - Die nächste Generation. Il a été suivi la même année de Die Schwarzwaldklinik - Neue Zeiten. Les deux téléfilms étaient réalisés par Hans-Jürgen Togel.

L'extérieur de la "Clinique de la Forêt-Noire" est en réalité Le Carlsbau, un bâtiment qui abrite une clinique de santé à Glottertal.  Celui de la magnifique "Villa Brinkmann" est en fait le Hüsli, un musée d'histoire locale, à Grafenhausen-Rothaus. Le compositeur de cinéma et de télévision Martin Böttcher (les Winnetou) a été engagé pour la musique et a composé un thème principal avant d'être remplacé par Hans Hammerschmid, lequel a composé le fameux Hallo - Dr.B. et le reste de la bande originale. Le thème de Böttcher a finalement servi de générique à la série Forsthaus Falkenau (1988-2013). Le coffret DVD 4 disques de Koba Films contient le pilote + 11 épisodes de la première saison, en Français uniquement. C'est une excellente occasion de revisiter (ou de découvrir) un authentique classique de la télévision allemande.

(2) "Hugues" dans le doublage français.
(3) Fils de Klausjürgen Wussow. En 2005 il a joué le docteur Benjamin Brinkmann dans les deux spéciaux.

mardi 18 avril 2017

LES PETITS MEURTRES D'AGATHA CHRISTIE: LE MIROIR SE BRISA (FRANCE 2)

Frappé de plein fouet par une tragédie personnelle, le commissaire Swan Laurence n'est pas du tout d'humeur à enquêter sur un crime commis lors du tournage du nouveau film mettant en vedette Blanche Dulac

Sur le plateau il trouve un mauvais remède à sa situation, tandis qu'Alice Avril trouve l'amour en la personne d'un membre de l'équipe de tournage.
 
« Un mort sur le tournage de Blanche Dulac? Mais c'est merveilleux, Alice! »

Les petits meurtres d'Agatha Christie accueillent les scénaristes Jennifer Have et Zina Modiano ainsi que le réalisateur Rodolphe Tissot (Ainsi soient-ils) avec Le miroir se brisa. Cette adaptation du roman homonyme d'Agatha Christie (en anglais The Mirror Crack'd from Side to Side), un Miss Marple, est le premier des deux nouveaux épisodes tournés entre octobre et décembre 2016. Le fait que la série à gros budget ait dû quitter sa base de production pour construire de nouveaux décors ailleurs et une baisse regrettable de la qualité sur la précédente "fournée" d'épisodes n'ont affecté ni ses audiences, ni sa popularité. Les petits meurtres cartonne même en rediffusion! (1)

L'année dernière, Les petits meurtres d'Agatha Christie a connu une apparente réorientation de la période Laurence/Avril/Marlène vers quelque chose de plus proche de l'ère Larosière et Lampion, leurs prédecesseurs, d'où moins de comédie et de joutes verbales. Le miroir se brisa reste sur cette ligne avec un scénario intéressant et une bonne réalisation pour un résultat plutôt rassurant. La vie du commissaire Laurence (Samuel Labarthe) s'effondre lorsque le docteur Euphrasie Maillol (2), son grand amour, décède dans un accident d'avion. Accablé, le commissaire rejette le soutien de Marlène (Élodie Frenck), laquelle se rappelle de son "Tonton Léon" (« Tonton Léon, suicidé au Paris-Brest. »)

« Alice détective. J'aime bien. »

Laurence ne traite guère mieux le soutien d'Alice Avril (Blandine Bellavoir). Pire, il néglige sa nouvelle affaire: Simone Maupin, la "doublure main" de la star de cinéma Blanche Dulac (la fabuleuse Anne Consigny), a été empoisonnée pendant le tournage du dernier film réalisé par Marc Borel (Nicolas Briançon), le mari de Blanche. Swan est particulièrement odieux avec sa loyale secrétaire et même le fils de la victime. Il finit par accepter une prescription très spéciale du docteur Jacques Mentchikoff (Luc-Antoine Diquéro, impressionnant), le sinistre médecin personnel de l'actrice. 

« Vous êtes mon ange blond, Marlène. »

Jennifer Have et Zina Modiano amènent les personnages principaux sur de nouveaux territoires. Heureusement pour Marlène, qui a atteint ses limites avec Le cheval pâle. Les scénaristes permettent à Élodie Frenck des moments émouvants, quand la secrétaire de Laurence entre dans l'entourage de Blanche Dulac et fait la connaissance du jeune fils handicapé de la star. Samuel Labarthe a l'occasion d'explorer un autre aspect de son personnage. Et Blandine Bellavoir illumine l'épisode grâce à la rencontre d'Alice avec Fred, la photographe de plateau interprétée par Camille Rutherford.

Les scénaristes Jeanne Le Guillou et Bruno Dega ont ramené un peu de vie dans Les petits meurtres d'Agatha Christie avec Albert Major parlait trop. Le travail enthousiaste de Have et Modiano sur Le miroir se brisa restaure un peu de l'attrait de la série, abimé par le très mauvais La mystérieuse affaire de Styles. Le reste de la distribution inclut Alice Vial (Sylvia Franco), l'excellent Cyril Gueï dans le rôle du légiste Timothée Glissant, le talentueux Dominique Thomas (Tricard), Éric Beauchamp (Martin), François Godart (Robert Jourdeuil), Adeline-Fleur Baude (Simone), etc. 

Produit par Escazal Films et France Télévisions, avec le soutien de Pictanovo et Région Hauts-de-France. Sophie Révil est la productrice. Les personnages principaux ont été créés par Sylvie Simon et Thierry Debroux. Musique composée par Stéphane Moucha. La télévision suisse RTS a diffusé Le miroir se brisa avant France 2. Le prochain épisode est L'homme au complet marron (d'après The Man in the Brown Suit), écrit par Thierry Debroux et réalisé par Rodolphe Tissot. La période Laurence/Avril/Marlène des Petits meurtres d'Agatha Christie est disponible aux États-Unis en VOD sur MHZ Choice sous le titre Agatha Christie's Criminal Games.

(1) http://www.programme.tv/news/audiences/173339-record-historique-en-prime-time-pour-france-5-avec-les-petits-meurtres-d-agatha-christie/
(2) Interprétée par Natacha Lindinger dans 3 episodes.

Cette critique sera révisée dès que possible.

mardi 4 avril 2017

UN ENTRETIEN AVEC LEE GOLDBERG

Un entretien merveilleusement intéressant avec Lee Goldberg, écrivain, éditeur, scénariste et producteur de télévision, pour un épisode du podcast de Writer's Bone

Le travail télévisuel de Lee Goldberg inclut deux de mes séries policières favorites: Diagnostic: Meurtre et Les enquêtes de Nero Wolfe. Il a aussi travaillé sur des séries telles que Le flic de Shanghaï, SeaQuest, Murphy l'art et la manière d'un privé très spécial, etc.

lundi 3 avril 2017

LE MOIS DERNIER SUR CE BLOG

Ce petit blog est toujours là malgré les difficultés (soupir). Le mois dernier nous avons eu Commissaire Montalbano, Capitaine Marleau et Les Témoins. Ne jamais renoncer, etc.
 
Critiques

- Commissaire Montalbano: Come voleva la prassi (RAI 1):


- Capitaine Marleau (France 3):

(La Nuit de la Lune Rousse

- Les Témoins - Saison 2, Épisodes 1 & 2 (France 2):


INFOS

- Capitaine Marleau (Audiences):

À propos, la saison 19 d'Inspecteur Barnaby a débuté hier sur France 3. Vous trouverez nos critiques ici: